Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Samedi 30 août 2014

S'informer Actualités

AccueilS'informer ActualitésActualités

A la une

Actualités - Articles à la Une

Santé

Y a-t-il des limites éthiques à la communication santé ?

L'Agora organisée par Syntec RP avec le soutien de l'UDA a tenté de répondre à deux questions : qui sont les acteurs les plus légitimes pour communiquer et quels peuvent être les meilleurs canaux de communication ?

Le 10 décembre dernier, une Agora organisée par Syntec Conseil en relations publics, avec le soutien de l'UDA, s'est tenue au Palais du Luxembourg sur le thème "Y a-t-il des limites éthiques à la communication santé ?". Plus de 120 participants y assistaient. Dix intervenants représentaient les parties prenantes de la communication santé.

Conséquence des scandales sanitaires qui se sont succédé dernièrement, les pratiques de communication dans le domaine de la santé sont de plus en plus souvent l'objet de suspicions de la part des patients, des consommateurs et des pouvoirs publics. La communication santé, qu'il s'agisse de médicaments, d'aliments ou de cosmétiques, est de plus en plus encadrée. Quant aux pouvoirs publics, ils doivent aujourd'hui combiner deux impératifs majeurs : la sécurité sanitaire et la maîtrise des dépenses. Tous les experts sont d'accord pour affirmer que les patients sont aujourd'hui acteurs de leur propre santé et les professionnels doivent dialoguer avec des patients de mieux en mieux informés et soucieux de pouvoir disposer d'indications à la fois complètes et transparentes.

Contraints par la réglementation et face à des publics toujours plus avertis, les professionnels de la communication santé sont aujourd'hui confrontés à des modifications profondes de leur environnement. Deux questions se posent : qui sont les acteurs les plus légitimes pour communiquer et quels peuvent être les meilleurs canaux de communication ? Les laboratoires pharmaceutiques sont systématiquement suspectés de motivations mercantiles, la publicité impose de simplifier fortement les messages et les médias ont besoin d'une information immédiate, concise, voire nouvelle, ne permettant pas toujours de transmettre un contenu détaillé.

Les acteurs de la communication santé doivent reconquérir leur légitimité en rassurant les patients et les consommateurs, plus que jamais en quête d'une information claire, transparente, complète et sans sur-promesses. A la communication grand public viendra progressivement s'ajouter une communication plus ciblée, nécessitant probablement d'autres outils et canaux de diffusion.

janvier 2013

>> Retour au sommaire

Indice UDA-CRTM

Indicateurs UDA - CGRP TV

Haut de page

© UDA 2005 – 2013
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits