UDA - Annonceurs en mouvement

Etudes et prospective

Charte éthique pour les études fondées sur l'observation de l'expression en ligne (Adetem-GFII, 2011)

Aux côtés de l’Adetem (Association nationale des professionnels du marketing), de Syntec Etudes, d’Esomar et du GFII (Groupement français de l’industrie de l’information), l’UDA a signé le 25 janvier 2011, dans le cadre de la Journée nationale des études la Charte éthique pour les études fondées sur l’observation de l’expression en ligne.

Jusqu’à la montée en puissance du web, les études marketing procédaient principalement par interrogation directe des consommateurs et/ou citoyens pour connaître leurs comportements, attitudes et opinions. Les procédures et méthodologies de ces études sont encadrées par un certain nombre de règles juridiques, mais aussi par des codes de bonnes pratiques. L’internet permettant désormais à tous de s’exprimer librement, de nouvelles approches en matière d’études marketing se sont développées, fondées sur l’écoute et l’analyse des opinions spontanément émises sur le web. Les organisations signataires ont donc estimé nécessaire de proposer de nouvelles règles d’autodiscipline destinées à compléter les précédentes.

Les modèles mathématiques appliquées au marketing et à la communication (2004)

Cette étude s’intéresse aux outils d’aide à la décision marketing qui permettent, sur la base d’outils statistiques et de données historiques du marché, de quantifier les relations entre tout ou partie des différentes variables marketing et ainsi de prévoir les réactions du marché aux différentes actions possibles.

Code de pratiques loyales concernant les panels et les enquêtes répétitives (accord Syntec-UDA)

Ce code vise à préciser et compléter les règles en usage dans la profession : nature des obligations contractées par les sociétés d’études, durée de l’accord, conditions commerciales, exclusivité et non exclusivité des résultats…

L'annonceur et la société d'études : guide des relations annonceurs – sociétés d'études (accord Syntec-UDA, 1984)

Ce document regroupe deux textes, l’un relatif à la consultation qui définit les conditions de mise en concurrence et liste les éléments nécessaires à une proposition d’études ; l’autre aux conditions contractuelles.