Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Dimanche 19 avril 2015

S'informer Actualités

AccueilS'informer ActualitésEditorialÉditorial - avril 2015

Éditorial - avril 2015

Pour permettre aux annonceurs de communiquer en France, l’UDA doit pouvoir remplir sa mission !


L'UDA est la seule organisation qui défende la liberté de communiquer. Son action dans le cadre du projet de loi Santé en est un bon exemple. Mais pour mener à bien cette mission, elle a besoin de plus de moyens… et de plus d'adhérents !


Le projet de loi Santé nous a fait vivre, juste avant le week-end de Pâques, deux semaines trépidantes. Il fera sans aucun doute réagir tous ceux, de plus en plus nombreux, qui considèrent que l’existence de beaucoup de normes et de contraintes réglementaires lourdes sont un frein au développement économique de notre pays. Le projet de loi Santé et les nombreux amendements déposés par des parlementaires de tous bords prévoyaient en effet, sur plusieurs thèmes (alcool, alimentaire, image du corps, publicité automobile…) :
- de mentionner "photographie retouchée" pour toute opération numérique d’amincissement ou d’épaississement d’une silhouette ;
- d’interdire de mannequinat toute personne avec un indice de masse corporel insuffisant ;
- d’interdire la publicité avant, pendant et après les programmes de télévision regardés par les enfants et les adolescents ;
- d’indiquer sur les messages publicitaires télévisés le contenu calorique des produits ;
- de rendre obligatoire l’utilisation d’emballages neutres pour les produits frits ou contenant plus de 5 grammes d’acides gras saturés pour 100 grammes de produits finis ou encore plus de 200 milligrammes de caféine ;
- d’instaurer un visuel relatif au danger d’une consommation excessive sur le conditionnement des boissons sucrées ou alcoolisées ;
- de réduire la taille de l’affichage alcool à moins de la moitié des autres panneaux publicitaires autorisés ;
- d’interdire l’affichage alcool autour des établissements scolaires ;
- d’obliger à indiquer en publicité les données relatives à l’émission de particules des carburants automobiles et les conséquences sanitaires de ces substances, de manière plus détaillée qu’actuellement et avec plus de mentions…

J’arrête là cette énumération à la Prévert, car j’ai devant moi une liste de huit pages de ces projets législatifs… Heureusement l’UDA, avec les fédérations sectorielles, a pu œuvrer pour empêcher l’adoption de la plupart de ces amendements.
Mais pour essayer de limiter ces excès législatifs et réglementaires dans notre écosystème publicitaire, le seul organisme représentatif des annonceurs est l’UDA. Tout simplement parce que nous sommes les seuls présents à Bercy, à Matignon, rue de Valois, à l’Elysée et devant les deux chambres du Parlement.
En quinze mois, depuis ma prise de fonction, je n’ai jamais croisé dans ces couloirs une autre association regroupant des directeurs marketing, de communication, des directeurs généraux, des responsables juridiques ou d’affaires publiques… défendant la liberté de communiquer. Bref, l’UDA est le seul organisme à assurer le service de représentation et de défense des intérêts des "marketeurs" de tous les secteurs, dans un monde qui craque sous le poids des contraintes et des régulations trop nombreuses.

Pour accomplir cette mission, l’UDA a besoin de moyens, et notamment :
- de nouvelles adhésions (faites adhérer vos relations d’autres entreprises) ;
- de cotisations renforcées (faites adhérer vos filiales, vos sociétés-sœurs…).

Défendre la liberté de communiquer, c’est l’affaire de tous, adhérents et permanents : c’est votre affaire !
Au moment où l’UDA cherche à améliorer encore son offre de service, c’est le moment de l’aider… de vous aider.

Pierre-Jean Bozo
directeur général de l'UDA




Les adhérents de l’UDA bénéficient d’informations et de services privilégiés.

Comment adhérer ?

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits