Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Jeudi 18 décembre 2014

S'informer Actualités

AccueilS'informer ActualitésEditorialÉdito - décembre 2014

Édito - décembre 2014

Communication digitale : le respect du consommateur avant tout

Ce mois de décembre 2014 est celui du septième anniversaire de la Charte d’engagements des annonceurs pour une communication responsable.
L’occasion de rappeler que la publicité digitale est pleinement concernée par ces démarches afin de préserver la relation des marques annonceurs avec leurs consommateurs. Deux exemples...


Brand content, brand advertising, native advertising…
Si certains médias et prestataires du marché de la publicité digitale proposent des "formats impactants" afin d’émerger dans un univers très concurrentiel, rappelons qu’ils ne peuvent s’affranchir de la réglementation en vigueur et des règles de régulation professionnelle en masquant ou en estompant la nature publicitaire du message et l’identification de l’annonceur qui sont imposés par le Code de la consommation, sous peine d’être assimilés à des pratiques commerciales trompeuses assorties de sanctions pénales importantes.
Il est donc de l’intérêt des annonceurs d’être particulièrement vigilants sur la compatibilité des promesses de "ROI" avec le respect de règles protectrices du consommateur, lequel doit être en mesure de savoir qui s’adresse à lui et dans quel but.

Bloqueurs de publicité...
Les bloqueurs de publicité font également l’actualité. Pour les annonceurs, les questions soulevées s’articulent autour de la visibilité des publicités proposées, de la facturation des publicités non vues, du blocage des remontées des statistiques sites et du fonctionnement non neutre de certains adblocks (pratique de liste blanche payante pour les annonceurs…). Certains éditeurs sont tentés de réagir par la voie judiciaire. Google s’adresse au consommateur en proposant son "service" Adblock Contributor… payant pour l’internaute.
L’UDA a d’ailleurs provoqué un groupe de travail à ce sujet avec le Geste, l’IAB et le SRI.
Et si la bonne voie était de rétablir la confiance entre les marques et les consommateurs, de donner envie de voir les publicités en combinant l’effort créatif et un format respectueux du confort de navigation de l’internaute ? Mais n’est-ce pas aussi une voie qui consiste à expliquer à nouveau le rôle économique de la publicité dans le financement des contenus mis gratuitement à la disposition de l’internaute ? Un internaute qui consomme quotidiennement les contenus mais ne semble pas prêt à payer pour les obtenir.
Ce devra être aussi l’une des priorités des actions de l’UDA dans les prochains mois.


Pierre-Jean Bozo
directeur général de l'UDA


Voir aussi :

 Guide UDA Publicité et mentions d’identification - mars 2011

 Recommandation ARPP Identification de la publicité et identification de l’annonceur - juillet 2013

 IAB France livre blanc Le native advertising - octobre 2014


- Geste : les éditeurs de contenus et de services en ligne
- IAB : Interactive Advertising Bureau
- SRI : Syndicat des régies internet

Haut de page

© UDA 2005 – 2013
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits