UDA - Annonceurs en mouvement

- 09 mai 2018

L’Union des annonceurs lance le « Laboratoire créatif » avec un concours inédit ayant l’ambition de revaloriser l’image de la publicité auprès des Français

AUDACE2020 Press room Mieux connaître l'UDA #Créativité(s)

Dans le cadre de son plan #aUDAce2020, l’UDA lance aujourd’hui le Laboratoire créatif avec Frank Tapiro et le soutien de nombreux partenaires dont l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité), 366 (régie qui regroupe l’ensemble des éditeurs de Presse quotidienne régionale), le Parisien-Aujourd’hui en France, Instagram et l’UPE (Union de la publicité extérieure). Pour ce premier opus, le Laboratoire a choisi l’affichage comme moyen d’expression.

En effet, le développement de nouveaux formats publicitaires, notamment sur le numérique a mis la créativité au second plan. L’ambition de ce laboratoire est de redonner à la créativité toute sa dimension au travers de médias puissants comme l’affichage et la presse.

Ainsi, l’affiche continue d’être un média de prédilection, populaire et citoyen, afin d’exprimer sa créativité dans un cadre qui exige de la subtilité, de la concision, de la simplicité et de l’efficacité.

« Grâce à la créativité en tant que vecteur d’émotions, le Laboratoire vise à recréer un lien de confiance entre les Français et les marques. C’est un signe fort pour tous les créatifs que l’UDA et ses marques adhérentes soient des ambassadeurs de la créativité » déclare Etienne Lecomte, Président de l’UDA.

Un jury présidé par Richard Orlinski, artiste contemporain français le plus vendu au monde, réunira des personnalités du monde de l’art, du cinéma, du journalisme.

Le concours, composé de deux volets, est gratuit et ouvert du 2 au 30 mai à tout Talent créatif, créateur, étudiant, artiste… afin de libérer leur créativité.

> un volet Marques, avec 9 grandes marques qui se sont associées au projet et acceptent pour la première fois de servir de terrain de jeu aux créatifs. Ceux-ci vont en effet pouvoir réfléchir sur les marques Bic, Butagaz, Coca Cola, Comme j’aime (Xynergy), Ibis (AccorHotels), KFC, Marvel (The Walt Disney Company), PMU et Vache qui Rit (Groupe Bel) sans brief et sans validation de leur part.

> un volet Grande cause – La lutte contre les incivilités – pour 10 créations au total.

Le 22 juin, dernier jour du festival de la créativité (Cannes Lions), un événement de révélation du palmarès sera organisé avec le soutien de la Mairie de Cannes à la Villa Domergue en présence de David Lisnard, Maire de Cannes, du président du jury et des annonceurs associés au projet qui découvriront en direct les affiches dédiées à leurs marques.

La sélection des affiches

Ce jury sélectionnera en s’appuyant sur des critères liés notamment à l’émotion, à l’impact et à la mémorisation :
Les neuf créations lauréates portant sur les marques dont parmi elles, le « Grand Prix de l’émotion »,
Les cinq créations lauréates portant sur la lutte contre les incivilités,

Ces cinq créations lauréates portant sur la lutte contre les incivilités seront alors soumises aux Français : un panel de plus de mille lecteurs de la presse quotidienne régionale, répartis en dix régions, déterminera pour chacune d’entre elles, la création de lutte contre les incivilités la plus engageante émotionnellement, grâce à une méthodologie neuroscientifique très innovante permettant de mesurer les émotions. Chaque région sélectionnera donc la création destinée à être affichée dans la ville qui lui est rattachée.

Les affiches gagnantes seront exposées dans dix grandes villes françaises : Bordeaux, Brest, Cannes, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Strasbourg et Toulouse, une seule journée, le vendredi 22 juin.

La sélection de la création préférée des Instagramers

A l’issue du concours, l’UDA avec le soutien d’Instagram, proposera aux Français de se rendre sur le compte Instagram du Laboratoire créatif afin de retrouver les créations lauréates et choisir parmi elles leur création préférée.

Pour plus d’informations : www.laboratoirecreatif-uda.fr

Sur le même thème