UDA - Annonceurs en mouvement

L’audimétrie individuelle portée : une chance pour la mesure d’audience

Alors même que les Français sont de plus en plus difficiles à joindre par téléphone pour répondre à des enquêtes de quelque nature que ce soit, la mesure d’audience de la radio est toujours basée sur un double dispositif d’enquête (enquête téléphonique 126000 et panel radio dont le carnet d’écoute est aujourd’hui largement complété via internet et notamment via smartphone). Elle pourrait cependant être bientôt enrichie grâce à l’audimétrie individuelle portée (AIP). L’UDA et les agences médias militent de longue date pour une utilisation réelle de ce mode de recueil qui permettrait non seulement de s’affranchir du recours à la mémoire et donc des seules déclarations des interviewés mais qui rend également possible un recueil unique de tous les médias sonores. A l’occasion de la commission médias du 7 mars 2017, Médiamétrie a présenté sa feuille de route dont l’objectif est une mise en œuvre de l’AIP dès l’automne 2018.

Des tests encourageants, à poursuivre

Médiamétrie a réalisé un nouveau test de l’AIP en 2016 auprès 600 panélistes équipés pour 38 stations de radio et plus de 60 chaînes de télévision. Le nouvel audimètre utilisé était plus petit (de la taille d’une petite boîte d’allumettes), plus léger et doté d’une meilleure autonomie que ceux utilisés lors des tests précédents. Il était majoritairement porté à la ceinture par les panélistes et leur environnement était équipé de beacons permettant une localisation automatique de leur écoute. Ce test a permis de vérifier en particulier le niveau d’acceptabilité de l’AIP par les panélistes mais aussi la qualité de restitution de leur audience. S’il a mis en évidence de nombreux points de vigilance (par exemple, la qualité de restitution de l’audience de la tranche 7h-9h liée à la bonne utilisation de l’audimètre par les panélistes à cette heure-là, la participation effective des panélisés les plus jeunes ou des hommes, leur mobilisation sur une période longue…) et ouvert des questions que les travaux des mois à venir devront résoudre, ce test est encourageant et a permis d’apporter des éclairages intéressants. Il a démontré le bon fonctionnement de la technologie et la capacité à restituer des comportem

Didier Beauclair

Sur le même thème